2021, 2022

Violences sexistes : tous concernés ?

Cette campagne de sensibilisation a vu le jour en 2018 suite à un appel à projet de l’Agence Régionale de Santé (ARS) afin de lutter contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles.

Ce projet vise à permettre aux jeunes de découvrir les notions de violence, de sexisme et de comprendre les mécanismes à l’œuvre dans les actes de violence afin d’avoir les moyens d’agir en amont mais aussi de se reconstruire.
Le public principalement visé sont les jeunes lycées, voir collégien. A travers des ateliers participatifs, où la parole est laissée libre entre l’intervenant et les participants mais aussi entre les participants eux-mêmes, des débats, du vécu émerge. Une prise de conscience de l’omniprésence des violences de genre a généralement lieu au sein du groupe. Enfin, ces ateliers permettent de donner des clés face à ces comportements.
En 2022 le projet est poursuivi grâce à la reconduction du financement de l’ARS. L’intervention sur des évènements mais aussi lors des journées du 8 mars (journée internationale du droit des femmes) et du 25 novembre (journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes) seront aussi mis en place afin de sensibiliser le plus large public.

Partenaire

Agence Régionale de Santé

Ateliers ou conférences, plusieurs formats

Initialement les interventions scolaires avaient lieu lors de deux ateliers de 2 heures. Toutefois, un seul atelier de 2 heures peut-être mené auprès des classes. Depuis 2021, des conférences menées par des chercheurs sur la thématique des violences sexistes sont proposées aux lycées. D’autres formats peuvent voirle jour en fonction de vos souhaits et propositions.

Ce projet vous intéresse ?

Vous êtes professeur, chef d’établissement et vous vous situez sur le territoire Haut-Alpin, n’hésitez pas à nous contacter pour envisager avec vous une intervention financée en totalité par l’Agence Régionale de Santé.