" LA LAVANDE, PRODUCTEUR A LA FAURIE"
Distillerie Les Pusteaux

Samedi 2 juillet 2016  [Visite de site] Chez Fabien CORRÉARD

 

Par Hugues Sauvage, administrateur de Gap Sciences Animation 05

distillerie la Faurie 2016 11

 

La visite débute dans un hangar abritant la cuve qui accueillera les récoltes et qui permet l’extraction de l’huile essentielle (de lavande, de pin ou de genévrier) par un passage de vapeur d’eau sur la plante pendant 40 à 60 minutes.

Puis cette vapeur chargée d’essence passe dans un serpentin réfrigéré par de l’eau froide, ce qui provoque la condensation du mélange. C’est le principe de l’alambic. Un décanteur appelé « essencier » sépare l’huile de hydrolat (ou eau florale).

L’agriculteur, plus précisément le lavandiculteur, nous explique les différences entre les 4 principales variétés de lavande.

La lavande vraie "Lavandula angustifolia" qui pousse dans les montagnes calcaires du midi entre 500 et 1500 m en touffes assez petites.

La lavande aspic " Lavandula latifolia vill. "  qui pousse également dans le midi mais avec des touffes très ramifiées et dont les tiges florales de 50 à 70cm sont dépourvues de feuilles .

Le lavandin est l’hybride stérile des 2 précédentes espèces.

La lavande " Lavandula stoechas L. " que l’on trouve principalement à l’état sauvage dans l’Esterel, le massif des Maures, à l’état de touffes très basses aux tiges dressées et feuillues jusqu’à l’épi. Cette lavande n’est pas cultivée.

Les lavandes dites de population sont issues de semis effectués à partir de graines récoltées sur les plantes et sont toutes différentes.

distillerie la Faurie 2016 13Les lavandes dites clonales et les lavandins sont reproduits à partir de boutures. Pour une variété donnée tous les plants sont identiques.

Un hectare porte 12000 à 15000 plants de lavande ou 8000 à 10000 pieds de lavandin.

Une plantation dure environ 10 ans. Les plantes produisent dès la deuxième année et atteignent leur rendement maximum aux alentours des  4ème et 6ème années.

Un hectare de lavande fine donne en moyenne 15 à 20 kg d’huile essentielle, 30 à 50 kg pour la lavande clonale et de 60 à 150 kg pour un lavandin suivant la variété.

La récolte se fait entre mi-juillet et fin août en fonction de la région et du climat de l’année. La montée de l’huile essentielle dans la plante se fait toujours après une forte chaleur et conditionne beaucoup le rendement.

La commercialisation se faisait beaucoup avec les parfumeurs de Grasse qui imposaient leurs prix, mais l’orientation (la diversification) vers des entreprises plus modestes dans la fabrication de shampoings, de crèmes, de savons a permis aux lavandiculteurs un meilleur équilibre financier.distillerie la Faurie 2016 10

La lavande pour ses qualités aromatiques et médicinales est présente dans les herboristeries et les monastères dès le Moyen-Âge. Elle est calmante, cicatrisante, désinfectante et antispasmodique. Son emploi en phytothérapie et aromathérapie se développe actuellement.

L’huile essentielle de lavande fine reste du domaine de la parfumerie de luxe.

L’huile essentielle de lavandin entre dans la composition de parfums, cosmétiques et savons.

La visite se poursuit dans les champs à proximité. Le désherbage se fait mécaniquement entre les rangs de lavande. La récolte se fait par un fauchage mécanique et le tri « des mauvaises plantes » se fait à la main avant d’introduire les 400 kg de fleurs dans l’alambic ; Des plantes nombreuses et variées sont disséminées dans et entre les touffes de lavandes.

Retour à la maison d’habitation où le magasin de vente est blotti dans une cave.

 

 

Les prochaines sorties